ESPACE ADHERENT

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Réforme des services de santé au travail (SST), une avancée majeure pour les entreprises

Publié le 12/01/22

La crise du Covid-19 vient de montrer combien la santé et la sécurité au travail des salariés étaient au cœur de la dynamique humaine des entreprises.

La santé au travail doit apporter un meilleur service rendu. Elle doit rester accessible et simple, évaluée et performante. C’est dans ce but que le processus de restructuration de l’organisation des services de santé au travail a été initié.

La loi du 2 août 2021, dite de « santé au travail », vise dorénavant à renforcer la prévention, l’accompagnement des entreprises, ainsi que l’insertion professionnelle des publics vulnérables. Texte d’importance, cette loi devrait entrer en vigueur le 31 mars 2022.

Les dispositions de cette loi peuvent être regroupées au travers de 3 axes principaux.
En synthèse ↓

> La prévention est au cœur de cette loi : il s'agit de passer d'une culture de la réparation à une culture de la prévention en agissant en amont, afin d'éviter les désinsertions professionnelles et ruptures de parcours ; Le DUERP (Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels) devient un levier pour renforcer la prévention des risques professionnels et un outil de traçabilité collective

> Tous les services de santé au travail devront proposer une "offre socle à un coût maitrisé », des services proposés aux entreprises qui devra couvrir l'ensemble des missions prévues par le code du travail en matière de prévention des risques professionnels, de suivi individuel et de prévention de la désinsertion professionnelle.

> Ce texte devrait permettre un décloisonnement entre les univers de la santé, santé au travail, médecine de ville, santé publique : cela passera par la mise en place du Médecin Praticien Correspondant (MPC), des infirmiers de santé au travail et en pratique avancée.

« L‘enjeu de la santé au travail méritait une telle réforme, ne serait-ce que pour en maîtriser le coût pour l’entreprise. Cependant, la prévention doit être au cœur de notre quotidien. Les services de santé au travail ont pour mission d’accompagner nos entreprises vers cet objectif. Le développement de nos entreprises est intimement lié à la qualité de vie au travail de nos collaborateurs. » Philippe Korcia, président de l’Upe 13.

Lien utile : loi du 2/08/2021 pour renforcer la prévention en santé au travail