ESPACE ADHERENT

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

#Voeux2020Marseille ➜ Retrouvez le discours militant de Philippe Korcia

Publié le 31/01/20

Il y a deux siècles, au même moment que la construction de ce magnifique Opéra de Marseille

qui nous reçoit aujourd’hui, nos philosophes des lumières donnaient naissance au mot Libéralisme, fondé sur la liberté de l’individu, défendant le droit de chacun d’exercer le métier qu’il souhaite, et surtout, la reconnaissance du principe fondamental qu’est la "liberté d’entreprendre".

Une lumière pour tous, un changement de cap, de société, qui a permis l’émergence de l’État de droit.

200 ans plus tard, l’entreprise n’est toujours pas libre !

Mouvements sociaux accompagnés de débordements et parfois de saccages, des mois de blocages subis par les entreprises victimes d’un plan de réforme des retraites que nous, entrepreneurs, n’avons pas réclamé. À la clé, un bond en arrière de 10 ans pour notre port qui était enfin redevenu attractif, et tout notre territoire mis à mal par une paralysie qui n’a fait que fragiliser notre tissu économique déjà en souffrance après une année de gilets jaunes.

Alors oui, l’État de droit, c’est le droit à la grève, qui est fondamental.
Mais c’est aussi le droit à la liberté d’expression. 

Et nous, Upe 13, nous continuerons d’afficher nos banderoles pour faire valoir nos positions, chaque fois que cela sera nécessaire, car oui, notre liberté à nous c’est de défendre toutes les entreprises et de militer pour chacun de vous ici présents,

face aux foules en colère,
face aux dogmes,
face à tous ceux qui voudraient s’attaquer à NOTRE liberté.

L’entreprise est un sport de combat, qui se joue souvent en plusieurs actes.

Et je salue ici votre engagement. 
Vous faites un métier difficile, éprouvant, qui demande un investissement personnel total. 
Je suis moi-même dans le bain de l’entreprise depuis tout petit, guidé par un père qui y a mis ses tripes, ses peurs, ses espoirs, son histoire et l’avenir de sa famille.

Je connais les risques que vous prenez et auxquels vous êtes exposés,
je connais la fatigue et les doutes.

Mais je sais aussi la passion et la flamme qui vous animent. Le bonheur que ça peut apporter, les grandes joies. Plus qu’un métier, c’est un choix de vie, presqu’un trait de caractère,

VOUS ne pourriez plus arrêter d’entreprendre.
Et NOUS sommes là pour vous accompagner.

En vous écoutant, nous grandissons.
Grâce à vous, nous avons la vue d’ensemble et celle vers l’horizon.

Et l’horizon s’entrevoit libre.
D’un bleu cobalt, comme la couleur de l’Up, métallique, intense, fort.

Il n’y aura pas de repos pour les syndicats patronaux tant qu’il y aura des entrepreneurs à défendre.
Il n’y aura pas de repos pour les syndicats patronaux tant que l’entreprise aura un rôle à jouer dans l’avenir de nos sociétés.
Et il n’y aura pas de repos pour l’Upe 13 tant que toutes les entreprises de notre territoire auront besoin de nous,
tant que les nouvelles générations devront être guidées,
tant que nous aurons du savoir à transmettre,
tant que des femmes et des hommes comme vous, comme nos 1300 mandataires d’exception, s’engageront au quotidien pour défendre l’intérêt collectif avant les privilèges particuliers.

Vous pouvez compter sur nous !
Nous avons un rôle.

Celui de bâtir un monde plus responsable.
De faire des problématiques environnementales une priorité, comme lors de notre participation en juin prochain au congrès mondial de la nature.
De développer des infrastructures nécessaires à notre avenir, et je pense notamment à nos actions pour les futurs Jeux Olympiques.
De nous réinventer pour mieux inventer le syndicalisme de demain.
De comprendre que l’entreprise n’aura un avenir que si elle intègre les notions de culture, de RSE, de consultations participatives.
De transmettre le goût d’entreprendre aux jeunes générations.
De défendre toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande.

Mais si nous avons conscience d’avoir un rôle, nous avons aussi un rêve !

Celui d’être respecté dans nos positions.
Celui d’être entendu et pas seulement écouté.

C’est pour cela que nous avons lancé une grande opération contre l’injustice du prélèvement de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
C’est aussi pour cela que nous vous préparons autrement un 20ème Forum des Entrepreneurs, encore plus participatif !
Et c’est enfin pour les mêmes raisons que nous avons déployé un plan de terrain Spécial « Municipales 2020 ». 

Nous ne sommes pas là pour faire de la figuration ! Les communes, la Métropole, les élus, doivent travailler AVEC nous !

Cette année, nous avons connu un phénomène encore plus important que les migrations des cigognes pendant l’hiver vers l’Afrique.

En effet, de nombreuses personnalités économiques ont été tentées par le combat politique.

Je les félicite mais attention de ne pas oublier d’où vous venez, car le monde politique n’est pas votre terrain de jeu, restez vous-même si vous voulez exister !

Pour ma part, je n’appartiens qu’à un seul parti, le parti de l’entreprise.

En tant que citoyens-entrepreneurs, nous sommes aussi des électeurs qui comptent dans la balance.

Votre liberté à vous, c’est celle du choix de voter en conscience, selon votre libre arbitre et les valeurs que vous défendez.

La nôtre est celle de pouvoir exercer nos actions et notre influence pour nous assurer que vos vœux, ceux exprimés par chaque territoire, par chacune des fédérations, soient entendus et accomplis.

Arrêtons d’exclure le monde économique des décisions politiques,
l’entreprise est la clé d’un monde meilleur. Elle est la ressource qui crée de l’emploi, de la richesse, des solutions, de l’innovation.

C’est pourquoi, mes chers amis, militantes, militants, adhérentes et adhérents, partenaires, mon seul vœu pour 2020, pour vous, pour nous, pour les collaborateurs qui font un travail exceptionnel au quotidien, et même pour nos opposants, mon seul vœu est un vœu de liberté.

Liberté d’entreprendre, de militer, de choisir, d’agir.

L’Upe 13 est libre, son président doit être un homme libre, nos entreprises doivent être libres !

C’est la seule réponse possible à l’ostracisme, aux tendances du repli sur soi et au communautarisme.
Car la liberté n’a jamais été une affaire de solitude, la Liberté avec un grand L c’est faire des choix de responsabilités et de s’affranchir de l’égoïsme. Tout comme l’esprit militant n’est pas de conduire à la défiance mais de rassembler.

Unis et libre nous le sommes à l’Upe 13 et nous le resterons afin de continuer à représenter l’intérêt du territoire, de son économie et de son avenir !

Le syndicalisme est fort quand il est UNI,
Le syndicalisme est fort quand il est LIBRE.