ESPACE ADHERENT

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le village de l'innovation

Publié le 17/10/16

Une sélection de 10 start-up "pépites de notre territoire".

Dans notre région, l’innovation en matière de santé qu’elle soit scientifique, médicale ou industrielle, constitue désormais un pôle d’excellence de premier plan.

De nombreuses start-up, mais aussi des laboratoires, des unités industrielles de pointe, travaillent en réseau intelligent avec les forces vives du territoire.

 

anapix

ANAPIX-medical, l’imagerie de la peau en temps réel

Un service à destination des professionnels sous la forme d’une plateforme de services externalisée (mode SaaS) et sécurisée sur laquelle les photographies de la peau, acquises via un smartphone connecté ou non à un dermoscope, sont transférées, et, via une web-application, gérées et analysées en temps réel. Selon les modules installés, cette plateforme fournit aux praticiens un deuxième avis (diagnostic du mélanome) et/ou une décision thérapeutique (pour les petites lésions de la peau) à partir de l’analyse des photographies effectuée par des classifieurs automatiques fondés sur des algorithmes de machine learning.

Une application (VPC) s‘exécutant sur smartphone (iPhone et Android) pour le grand public dans un cadre de sensibilisation à l’examen personnalisé des grains de beauté pour le dépistage précoce de mélanome. Elle permet de réaliser un inventaire des grains de beauté d’une personne à un instant donné, et peut révéler à cette occasion les lésions originales (les vilains petits canards) qu’il faudra particulièrement surveiller. Un classifieur original à été spécifiquement construit à cet effet (exclusivité mondiale). VPC peut être utilisée en préparation d’une consultation auprès d’un dermatologue et/ou comme moyen de dépistage.

 

c2care

C2Care propose aux professionnels de santé des maladies mentales un outil complet basé sur la réalité virtuelle pour traiter leurs patients. Cet outil comprend une application dédiée à chacune des pathologies pour exposer visuellement le patient à l’aide d’un casque virtuel. Le tout est articulé autour d’un protocole médical rédigé par notre comité scientifique. L’utilisation de la réalité virtuelle en psychiatrie est pratiquée depuis le début des années 80, de nombreuses études ont démontré scientifiquement son efficacité, dans le cadre des thérapies cognitivo-comportementales par exposition (thérapies de correction de la pensée en confrontant les patients face à leurs peurs irrationnelles qui entrainent un comportement inadapté des sujets). Le but de la thérapie est d’exposer graduellement un patient à des situations anxiogènes comme le vertige ou un ascenseur. Accompagné de son thérapeute qui analyse ces réactions face aux stimulis auditifs et visuels, le médecin évalue le sentiment d’anxiété de son patient et commence une thérapie basée sur l’habituation grâce à la répétition des scènes qui entrainent un comportement inadapté, face à des situations fortement anxiogènes et qui handicapent le quotidien des sujets.

ellcie

 

 

 

 Lunettes connectées intelligentes pour mieux gérer sa santé et sa sécurité avec différents cas d’usage.

L’idée consiste à intégrer un certain nombre de capteurs à la monture de lunettes, envoyer les informations récupérées (physiques, physiologiques ou environnementales) sur un smartphone ou relai (gateway) permettant grâce à des algorithmes de pouvoir traiter puis donner des informations et/ou des prédictions relatives à la santé et/ou sécurité des porteurs pour eux-mêmes ou leurs ayant droits, accompagnants et médecins traitants et corps médical en général, le cas échéant. Ceci en utilisant un accessoire totalement adopté par le grand public que sont les montures de lunettes. Les lunettes d’Ellcie-Healthy ont vocation à être apprenantes (Machine Learning) en bénéficiant des informations collectées et analysées pendant le port.

L’avantage des montures intelligentes communicantes Ellcie-Healthy, ce sont ses data multiples et ses algorithmes de convergence. Ceci apporte une fiabilité largement supérieure aux autres dispositifs connectés qui ne prennent qu’une seule donnée en compte, comme par exemple la conductibilité de la peau, dont on sait que c’est une variable importante surtout en fonction de l’âge.

Les montures Ellcie-Healthy se décomposent donc en deux familles principales, les montures « grand public » d’une part et les montures « dispositifs médicaux » d’autre part.

 

exactcure

L’originalité d’ExactCure est d’offrir un Jumeau numérique, c’est-à-dire un double du patient, dont on projette les caractéristiques personnelles dans la machine.

Sur ce Jumeau, il devient alors aisé de simuler en temps réel l’action d’un médicament, et sans aucun prélèvement sanguin. Jenny Smith prend un comprimé d’aspirine à 12h35, elle anticipe sur son Appli que le médicament soulagera son mal de tête à partir de 13h15, atteindra un maximum d’efficacité à 15h10, puis sera éliminé de son corps à 17h45, nécessitant une nouvelle prise. Bien sûr, la réponse de Jenny n’est pas celle de son voisin. Nous répondons tous différemment au traitement. C’est un fondement de la médecine personnalisée. Le Jumeau numérique ExactCure amène ainsi cette médecine personnalisée à l’heure du digital, grâce à la bio-modélisation dynamique du patient. Ilapporte une solution de personnalisation du traitement, et une sécurisation de la toxicité du médicament (18000 morts par an en France, et 10 milliards d’euros de coût estimés par la sécurité sociale). Il bénéficie de techniques de modélisation à la pointe de la recherche, enfin adaptées à l’usage de l’écosystème de santé de proximité : médecin, pharmacien, infirmier et bien sûr patient.

 

imcheck

Imcheck Therapeutics est une société de biotechnologie spécialisée en Immuno-oncologie développant des anticorps dirigés contre des cibles innovantes. Imcheck Therapeutics collabore avec les équipes hospitalo-universitaires à l’origine des brevets issus de l’Inserm, le CNRS, l’Institut Paoli Calmettes et de l’Université Aix-Marseille. Imcheck est financé par un consortium de fonds de capital-risque en vue de l’entrée en phase clinique de ses candidats médicaments.

 

neuroexpert

Neuron Experts est une société de Recherche et Développement (CRO) sous contrats, créée en 2008, spécialisée en études pharmacologiques de molécules à visée neurologique pour l’industrie pharmaceutique, les sociétés de biotechnologie et les start-up. Les cultures proposées par Neuron Experts sont développées dans le but de modéliser les pathologies humaines et de prédire ainsi l’activité d’une molécule dans une pathologie particulière afin d’orienter son développement préclinique et clinique. Les modèles de pathologies proposés sont des modèles « in vitro » de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, des maladies du motoneurone (comme la sclérose latérale amyotrophique), de la sclérose en plaque, des maladies neuro-musculaires (myopathies) et des nerfs périphériques (neuropathies diabétiques). Une des caractéristiques de Neuron Experts est de proposer à ses clients des modèles de culture « à façon ». Reconnue en Europe et aux Etats-Unis dans le domaine des maladies neurodégénératives, Neuron Experts a créé, en 2013, un nouveau département dédié à l’étude du système nerveux périphérique et de ses interactions avec les cellules de la peau. Neuron Experts a ainsi développé différents modèles de culture cellulaire mélangeant des neurones sensitifs et des kératinocytes afin de mieux appréhender les mécanismes mis en cause dans ces maladies et, d’in fine, rendre possible l’évaluation de composés à visée thérapeutique dans ce domaine.

 

progelife

La société ProGeLife a pour ambition de promouvoir un vieillissement en bonne santé. Elle développe des solutions thérapeutiques innovantes et brevetées pour les maladies rares avec vieillissement prématuré/accéléré qui peuvent également bénéficier à des maladies plus fréquentes liées à l'âge et affectant la population générale. ProGeLife développe les peptides InhNOX1, inhibiteurs spécifiques de la NADPH oxydase 1 (NOX 1), dans la prévention et le traitement des cancers cutanés au cours d'une maladie rare, le Xeroderma pigmentosum, et chez les sujets âgés. Dans son pipeline, ProGeLife dispose de deux autres familles de molécules luttant contre vieillissement. ProGeLife développe des modèles mathématiques d'interaction entre molécules impliquées dans les pathologies du vieillissement à la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles.

 

resilient

Resilient Innovation, propose des solutions technologiques innovantes, non invasive et non stigmatisantes capables d’aider les personnes âgées à retrouver liberté et autonomie par une amélioration des paramètres de marche. Notre mission est de briser le cercle vicieux de l’isolement et de le transformer en cercle vertueux. En effet, grâce à son premier produit, le WalkMe®, Resilient Innovation permet aux personnes âgées de retrouver l’autonomie motrice, qui leur permet de retrouver confiance en eux, de reprendre une activité sociale, de maintenir une activité physique, donc de renforcer leurs capacités musculaires et locomotrices. Ainsi, Resilient Innovation contribue à réduire les coûts de prise en charge post-chute, à libérer du temps pour le personnel soignant et aidant, tout en diminuant le stress lié au risque de chute. En impulsant un changement positif à notre échelle nous mettons au cœur de notre société, la qualité de vie des personnes âgées, afin qu’elles vivent en bonne santé, le plus longtemps possible. Pour cela, nous rendons accessible le meilleur de la recherche et de la technologie aux personnes âgées souffrant de perte d’autonomie.

 

vecthorus

VECT-HORUS est une société de biotechnologie qui conçoit et développe des vecteurs à base de peptides qui facilitent l'administration de médicaments ou d'agents d'imagerie dans les organes, notamment dans le cerveau, et de tumeurs cancéreuses. Les vecteurs ciblent les récepteurs impliqués dans le RMT ("Receptor Mediated Transport"), un système physiologique pour le transport dans les cellules de substances endogènes. En combinant des médicaments ou des agents d'imagerie à ses vecteurs, VECT-HORUS leur permet de traverser les barrières biologiques qui limitent l'accès à leur cible, notamment la barrière hémato-encéphalique (BHE). La société a déjà établi la preuve de concept de sa technologie dans des modèles animaux en vectorisant un neuropeptide endogène, qui a conduit à un nouveau candidat-médicament propriétaires qui favorise la neuroprotection. Ce premier candidat-médicament est entré maintenant dans la phase préclinique réglementaire. Fondée en 2005, par Alexandre TOKAY, président , et le Dr Michel Khrestchatisky, conseil scientifique, VECT-HORUS est une spin-off du laboratoire de neurobiologie dirigé par le Dr Michel Khrestchatisky (UMR7529, CNRS et Université Aix-Marseille). Basée à Marseille, France, la société compte 19 employés, principalement en R & D, et développe des collaborations scientifiques avec AMU-CNRS, l'INSERM et le CEA ainsi qu’avec des partenariats industriels. VECT-HORUS a été récemment identifié par le CNRS comme l'un des 15 success stories parmi les 1000 spins offs, issues de leurs laboratoires.

 

 xegen

XEGEN est une société de bio-informatique spécialisée dans l'analyse de données NGS. XEGEN réalise notamment à partir ces données, le typage de gènes d'intérêts dans le cadre de diagnostics ou l'identification de nouveaux polymorphismes pouvant servir de nouveaux biomarqueurs. En pratique bien que notre santé soit influencée par notre environnement, nous savons qu'elle est aussi largement dépendante de notre patrimoine génétique. Ainsi le savoir-faire de XEGEN couplé à la réduction des coûts de séquençage lui permet de se positionner comme un partenaire de choix pour l'exégèse de ces informations et comme un acteur important pour la mise en place de la médecine de demain. La société XEGEN SAS et son équipe fondatrice sont soutenues par Aix-Marseille Université, son service de valorisation et la SATT PACA CORSE, l’Institut Hospitalo-Universitaire de Marseille « Méditerranée Infection » et bénéficient depuis avril 2011 de l’accompagnement de l’Incubateur inter-universitaire Impulse de Marseille.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn